Toujours tricher, toujours gagner: c’est la méthode du chacal!  Et si vous cherchiez à ne plus subir. Les épreuves font partit de l’aventure mais sauf en état de survie, souffrir n’a rien d’obligatoire. Privilégier le plaisir permet de durer. Contournez l’obstacle pour vaincre. Un orage imprévu, une vilaine blessure.  Comment comptez-vous réduire votre étape?… Se mettre en sécurité, se protéger pour ne pas abandonner, s’offrir un temps mort, permettre à son corps au repos.

La marche à l’azimut, un jeu qui ne dit pas son nom

Vous êtes au milieu de nulle part. Vous savez maintenant que le temps et l’énergie nécessaire pour finir l’étape ne sont pas réalisables au vu de vos ressources, de vos possibles ou du contexte. Tirez les bords! Sur un logiciel de randonnée comme une carte (randonnée ou routière). C’est presque scolaire, on reste les tracés édictés par les hommes avec les chemins classiques, les routes. A l’azimut, c’est le bon sens et la ligne droite qui prévalent. Contourner un champ, traverser une étendue herbeuse, couper à travers bois ou suivre une coulée d’animal permet de réduire significativement une distance devenue improbable. Apprendre à ‘gratter’ du kilométrage permet de rentrer, d’arrivée, de ne pas abandonner. Tricher pour gagner. Allez au plus rapide et moins risqué.

La méthode du chacal

Comprendre SA loi de l’équilibre

Le stop, soyez pas puriste, c’est un joker utile

A le stop. Un truc de jeune! Avec blablacar on pourrait croire que c’est terminé mais ça fonctionne encore bien. Le stop, c’est comme la chambre d’hôte: si vous ne voulez pas rencontrer l’autre, n’en faites pas. Il n’y a aucune règle mais chacun à ses astuces. Problème pour arrêter une voiture? Placez-vous dans les stations essence…. les automobilistes sont déjà à l’arrêt. Votre gros sac n’invite pas à s’arrêter? Mettez-le sur le bord, pas sur le dos. Entrez en discussion avec les habitants… ils ont peut-être une solution pour vous. Réfléchir à sa tactique avant permet d’aller plus vite le moment venu. La nuit approche, vous hésitez pour le stop? Donnez-vous une durée tampon. Si ça ne fonctionne pas, repartez. Choisissez bien votre endroit pour que les véhicules s’arrêtent en sécurité. Soyez créatif mais pas trop. Si vous êtes trop couvert de boue, imprésentable, faites au mieux et renoncez à montrer le pouce à une Porsche, à un convoi de convives qui partent faire la noce… Est-ce que vous même vous vous arrêteriez pour vous prendre?

Toujours tricher, toujours gagner

Toujours tricher, toujours gagner… ou perdre le moins possible

Mangez, dormez, prenez des forces

Gagner du temps c’est l’occuper de manière efficace. Renoncer à boire, à manger, se reposer, prendre soin de ses pieds, c’est scier la branche sur laquelle vous êtes posé. Patience, rigueur et bon sens sont de fidèles alliés. Prendre un temps pour se détendre, soulager ses épaules, méditer favorise la conscience. C’est comme ce petit café et cette pause sur l’autoroute au cours d’un long voyage de nuit. C’est prendre du temps son temps pour rendre le suivant efficace. C’est surtout pas s’endormir au volant ou faire une erreur fatale. En randonnée pédestre, la sortie de route, elle est souvent plus sournoise. Un manque de sécurité en fin de journée, une mauvaise trajectoire et un pied qui file dans le décors, un déficit hydrique, une mauvaise position du corps et une gène musculaire qui s’installe. Ménager sa monture, prendre soin de soi, c’est aller plus loin, en sécurité et dans les meilleurs conditions.

Tous les coups sont permis (gps, carte, route chemins)

Je crois sincèrement que nous sommes à la croisée des chemins. Issu de nos ancêtres et ancêtres du futur. Nous avons en nous l’art des chasseurs cueilleurs. Ils se déplaçaient sans rien. Les étoiles, le bons sens et l’instinct. L’homme moderne use de la technologie fascinante. Elle semble sans limite mais nous devons heureusement encore arbitrer et marcher. Les applications et les outils modernes sont une aide à la décision mais ne doivent pas prendre le pas sur notre ressenti. Un joker est une charnière déterminante mais le jeu en lui-même ne repose pas dessus. C’est pourquoi, en orientation, tous les moyens sont bons et exploitables. Chaque situation place tel ou tel outil en position de force. La limite de chaque solution technique repose sur le moment.

la méthode du chacal

Primitif, geek, oisif, insatiable, nous sommes tout cela

Connaissez vos richesses… marchez selon vos motivations

Un bord de route la nuit avec les phares et les appels d’air des camions c’est pas spécialement safe. Les accotements incertains et les petits malins qui vous frôlent pour se marrer. Mais si ça vous rassure. A contre sens, avec la signalisation de rigueur pourquoi pas. Un chemin de halage, c’est super roulant et en plus le cerveau se repose. Pas de route à chercher. Lorsque la situation n’est pas reluisante sur le papier… chouchoutez-vous. Finesse versus bourrin dans un magasin de porcelaine (votre corps). Qui croyez-vous berner? Se faire mal pour se faire mal n’a jamais permis d’accomplir de grandes choses.

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2018