Musclez votre mémoire ou plutôt vos mémoires (sensorielle, à court et long terme) pour vous permettre de mieux vous orienter, lire le terrain et apprécier la beauté. Créez une banque d’images et d’émotions pour enrichir votre expérience et vous ouvrir à de nouvelles perspectives. Avec un peu de effort, il est possible d’obtenir de bons résultats. Comprendre son mode d’acquisition est payant! Ouvrez l’oeil!

La mémoire photographique

Musclez votre mémoire, c’est un jeu permanent conscient et insconscient. Mémoriser les caractéristiques de votre environnement. Le petit poucet déposait des cailloux. Nous enregistrons des souvenirs. Un arbre avec une forme particulière, un rocher, une fleur, l’angle formé par deux chemins, un paysage sont autant d’éléments qui sont utiles pour la ballade du jour comme pour d’autres aventures. Se souvenir d’une caractéristique permet parfois de comprendre où nous sommes: « tiens, je suis passé là tout à l’heure ». Ou: « c’est étrange, j’ai fait demi-tour et je n’ai pas croisé la grosse pierre».

Aussi appelé mémoire eidétique

C’est l’art d’enregistrer des scènes et des situations et d’être capable de les relater avec précision. On l’appelle aussi mémoire absolue. Il y a des cas à part de surdoués capables d’exploiter naturellement un don pour retranscrire des suites de nombres ou reproduire le plan précis d’une mégapole. Il y a surtout, tout un chacun avec des moyens simples et codifiés (mnémotechnique, répétition, musical, association d’idées) d’atteindre ses objectifs. Encore une fois, c’est l’affaire de chacun de se muscler la mémoire avec le sport cérébrale qui lui est le plus adapté et vecteur de réussite dans ses applications.

musclez votre mémoire

Ne faire qu’une chose après l’autre

 

La mémoire procédurale

C’est une mémoire fiable. Elle s’inscrit dans le temps. Elle permet de retenir des gestes et des procédures à appliquer de certaines situations. Ces mécanismes sont assimilés par le corps et nous pouvons même des années après les reproduire sans avoir à réapprendre . Faire du vélo, nager sont des automatismes. Développez la mémoire procédurale avec des habitudes pour la sécurité est bénéfique. Les gestes qui sauvent, la gestion du froid. Le rangement du sac et connaître ce que nous transportons.

La mémoire procédurale fait partit de la mémoire à long terme. Elle englobe également, la mémoire épisodique et la mémoire sémantique.

La mémoire sensorielle

Vous êtes un Dictaphone, un lecteur MP3, vous êtes enregistreur. Dans la nature, l’espace de quelques secondes, musclez votre mémoire, laissez-vous traverser consciemment par vos sens et mémorisez les informations collectées. Je vois quoi, je sens quoi, je ressens quoi, j’entends quoi, je touche quoi? Rappelez vous de ce court laps de temps comme un film personnel. Vous pouvez ainsi revivre et vous enrichir de sensations positives dans des moments moins heureux. Ces balises déposées dans votre esprit sont aussi une pierre laissée sur la route. Repassez un jour ici et elle jaillira instantanément. C’est une bouffée d’oxygène, une connivence avec le lieu, un repli familier, une intimité, un relâchement et un regain d’entrain. La mémoire sensorielle est un stockage très court, rarement plus d’une seconde ou deux. Donnez-lui une place, recherchez-la, elle est une bulle de couleur et un polaroïd qui ne jaunit pas.

 

musclez votre mémoire

Exercice de fortification cérébrale

 

Musclez votre mémoire, Comment développer sa (ses) mémoire (s) 

Agissez sur votre état d’esprit pour qu’il soit positif. Certains états nuisent à notre capacité de mémorisation. L’anxiété, la dépression, la colère sont des facteurs aggravants à court, moyen et long terme.

Gardez l’esprit alerte. Trop de tâche quotidienne sont effectuées en mode automatique. Moins vous êtes en conscience avec votre présent moins vous êtes en mesure de vous souvenir du contexte, des personnes et des actions réalisées ou non. Lire, apprendre, jouer sont des outils de gym pour le cerveau. Bien est plus rapide que vite. Faites une chose à la fois.

Optez pour les associations d’idées. Vous rencontrez une nouvelle personne, elle s’appelle Marie. Pour retenir son nom, un titre de chanson ‘petite marie cabrel’, un proche. Associé cette personne à une image. Pareil pour un livre ‘journal d’un vampire en pyjama’ qu’à cela ne tienne. Souvent ça n’est pas la mémoire qui manque mais l’attention.

musclez vos mémoires

Exercice de mémorisation

Favorisez l’activité physique. Plus vous faites de sport ou une activité intense pour votre circulation sanguine est importante. Vos muscles sont mieux irrigués. Oxygène, nutriment sont véhiculés jusqu’aux organes et le cerveau n’y échappe pas. C’est peu chaque jours plutôt qu’une fois beaucoup. Musclez votre mémoire pour randonner heureux!

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2017