Tu fais quoi ce we? Je marche! Activité, sport, quête spirituelle, le verbe est un contenant si puissant qu’il en devient vite creux. C’est quoi marcher pour vous? Est-ce un moteur ou la finalité? Un prétexte ou une contrainte médicale? Décryptons les offres et les modèles existants pour vous permettre de créer une marche à votre image. Les différentes formes de randonnée pédestre vous permettent d’exprimer qui vous êtes à toutes les saisons de l’année.

La motivation:

C’est tout le problème… Pourquoi le faisons-nous? Performance, soif de nature, une obligation médicale pour maintenir sa santé ou pour combler le temps libre? Quoi qu’il en soit, nous devons susciter le plaisir de l’action. Etre en famille, entre amis, prévoir un temps d’échange, aménager un temps spirituel, une visite culturelle, un bon repas…. Le fil conducteur doit être fédérateur et inspirant. Pour vous, pour les autres, pour cette journée. Il conditionne votre état d’esprit. Il donne du sens à l’action. Nous l’avons vu dans d’autres articles, les sources de motivation sont de puissants déclencheurs et contribuent à la réussite de notre projet. Qu’il soit petit ou grand ce projet, l’idée est toujours la même: vivre bien cette aventure et rentrer entier. Rentrer à trois heures du matin après s’être perdu dans les bois, sans carte, sans lampe ni eau construit des souvenirs mais n’est pas des plus fédérateurs.

Les types de randonnées pédestres:

Les contraintes acceptées, l’engagement dans le temps et votre niveau de vigilance sont des révélateurs de votre marche. Si vous êtes très distrait, que vous avez horreur du froid et que porter un sac à dos vous dérange au plus haut point, l’alpinisme n’est peut-être pas de prime abord votre sport de prédilection…

La ballade

Nous l’avons vu, dans l’article sur le balisage, pour les tracés de randonnée pédestre de faible investissement ( une heure ou deux voir la demi-journée), les sentiers balisés PR (promenade et randonnée) sont parfaits. Ils ont été dessinés pour être parcourus par le grand public. Ils sont relativement peu accidenté. Ce type de chemin est idéal pour découvrir la nature, passer un moment en famille ou procéder à quelques cueillettes (champignon, muguet, comestibles sauvages…) dans le respect du lieux et des règles en vigueur. Partir marcher est un acte engageant. Ne le prenez pas à la légère. Un imprévu est vite arrivé. A boire, à manger, un vêtement chaud, de pluie et une petite pharmacie///. La plupart des gens ne font pas ça. Mais lorsque cela se passe mal, ils ne viennent pas vous le dire non plus. On ne peut pas que compter sur les autres ou décrocher son téléphone.

Le trekking et la grande randonnée

Sur ce type de sentiers, le randonneur est plus aguerris. Les parcours sont à la journée ( un tronçon) ou sur plusieurs jours. Le balisage GR ( grande randonnée). Il y a tout suite plus de préparation matériel et une démarche plus globale. Il s’agit de penser son monde sur 24 heures ou plus et nos besoins sont plus nombreux. Les chemins s’éloignent un peu plus de la civilisation, sont plus accidentés. Les sentiers de grande randonnée sont des itinéraires sont des nationales là où les PR sont des départementales.

Le trail et le raid

C’est le sport à la mode! Il s’agit de course à pied en pleine nature. C’est le marathon 2.0, la version tout terrain. Les coureurs (trailers) enchainent les sentiers sur toutes surfaces (sable, terre, rocher, forêt campagne, plaine, boue, de jour comme de nuit). Le sport compte de nombreuses variantes (course nature, course de montagne, course verte et les très engagés ultra-TRAIL dont la distance excède les 80 kms et 2000 mètres de dénivelés.) La performance est vraiment dans l’ADN de la discipline. Les épreuves reines: l’ultra trail du Mont Blanc, la diagonale des fous.

L’alpinisme

Endurance, rigueur, patience, détermination. L’alpiniste cherche à atteindre les sommets. Rarement seul, souvent en petit groupe, pour des raisons de sécurité, il est généralement encordé  et trimbale tout son matériel pour l’ascension d’une voie ( baudrier, casque, crampons, mousquetons, équipement d’assurage). Réservé jadis à un club très fermé, aujourd’hui, le sport se démocratise sans évacuer les risques, alors prudence. La haute montagne, une cascade de glace, un canyon ou un parcours en hauteur ont quelque chose de fascinant mais la beauté s’atteint avec de la rigueur. Les pièges sont nombreux et l’économie d’un guide ou d’une formation dans un club se paye souvent au prix fort.

les différentes formes de randonnée pédestre

Cordée d’alpinistes lors d’une ascension

La randonnée en raquettes

C’est la version hiver de la randonnée pédestre. Avec un paire de raquettes aux pieds, la nature se redécouvre sous un autre jour. Les codes ne sont pas les mêmes qu’aux autres saisons. La vitesse de progression (plus lente) et les contraintes thermiques n’ont plus rien à voir. Dans la plupart des massifs montagneux, les amateurs de raquettes bénéficient de tracé de randonnées spécifiques. Renseignez-vous! Laissez votre trace dans la neige sur des territoires immaculés. La sensation est délicieuse.

les formes de randonnée pédestre, rando, marche, chaussures de randonnée, sac à dos

Randonnée en raquettes en groupe

La marche au long cours

2,4,6 mois, un an de marche…. Le long cours, c’est un projet qui dépasse le temps des vacances. C’est un mode de vie nomade pour certains comme un quête de sens, une mise en abîme. Un projet artistique, de découverte, de rencontre d’un pays, d’une région, d’un peuple. Le retour en arrière parfois impossible. Ca débute par un pays puis un autre… Souvent, les marcheurs font des pauses pour se reposer, prendre le temps d’une rencontre. Beaucoup font un break pour refaire un peu d’argent pour la route (récolte fruits, légumes, restauration, animation.) A l’étranger, il est souvent nécessaire d’obtenir un PVT (Permis Vacances Travail).

Les différentes formes de randonnée pédestre

Marcheur au long cours

La marche nordique

Vous êtes pressé? Non, je rigole. La marche nordique est le marche pied avant de partir sur le trail. C’est une approche dynamique très appropriée pour fortifier son endurance et son cardio. La méthode à le mérite de renforcer la tonicité du corps. Elle requière une bonne condition physique mais la marche nordique compte des pratiquants de tous âges et de toutes conditions physiques car elle permet de muscler tout le corps. Les bienfaits sont ceux de l’athlétisme.

La via ferrata

Qui l’eut cru? L’activité est un mixte entre la randonnée pédestre accidentée et l’escalade. Nombres de chemins classiques sont équipés d’échelles, mains courantes et raidillon à flan de falaise. Là, c’est un cran au dessus puisque le casque, le baudrier et la longe avec dispositif d’absorption sont obligatoires. En dehors de la marche d’approche, la progression se fait en étant relié à un câble métallique. Le grimpeur conserve en permanence un brin de sa longe connecté à la falaise, les échelles ou un pont de singes. C’est ‘l’alpinisme’ facile même s’il y a certaines voies très techniques avec des passages délicats. Idéal pour se retrouver en pleine voie avec beaucoup de vide en dessous. Sensations garantie. L’autonomie est très facile pour qui respecte un minimum sécurité et de bon sens. Le matériel demande un premier investissement couteux mais il est possible de louer du matériel neuf sur les via ferrata payantes et dans les stations de montagne. La location se fait à la demi ou à la journée pour une somme modique.

les différentes formes de randonnée pédestre

L’assurage sur une voie de via ferrata

Faut-il prendre des risques pour se sentir vivant?

Tout le monde le fait, pour quoi pas moi? Les questions à se poser sont plutôt: est-ce pour moi? En ai-je vraiment envie? Votre condition physique actuelle et votre physiologie sont fondamentaux dans la pratique de telle ou telle discipline. Faire partie d’une structure d’entraînement et souvent à conseiller pour s’aguerrir, se connaître et prendre des conseils pour se préparer. Il y a des accidents à l’entrainement et en course. Blessures et décès en raison de chutes, de malaises, problèmes métaboliques. Hypothermie, hyperthermie, chute de pierre, de branche,

avec ou sans organisation, nous devons quoiqu’il arrive être responsable de notre propre sécurité.